Events & News | Perso-Indica

EVENTS AND NEWS

07 July 2017 - Conference
Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Paris

La construction du monde indo-persan : culture persane et image de l’autre en Asie du Sud

2ème Congrès du GIS ‘Moyen-Orient et monde musulman’



Atelier 60 : La construction du monde indo-persan : culture persane et image de l’autre en Asie du Sud

Paris, 7 Juillet 2017, 13h-15.30

Cet atelier a pour objectif d’explorer les formes de construction et d’expression de la culture indo-persane. L’Asie du Sud occupe un rôle de premier plan dans l’histoire de la pensée en langue persane et de ses interactions avec les savoirs et les réseaux de savants non musulmans. La langue persane devint en Asie du sud un moyen d’affirmation du pouvoir politique et des cultures littéraires et scientifiques musulmanes. En outre, en Asie du Sud le persan s’affirma comme un nouveau moyen d’expression de la culture hindoue. Enfin, le persan s’imposa comme une langue non sectaire, dont s’emparèrent de nombreux savants hindous, notamment à partir du XVIème siècle, ainsi que des chrétiens et certaines élites occidentales. Cet atelier propose d’envisager la culture indo-persane comme un espace cosmopolite en transformation, où les objets habituels des savoirs de la culture gréco-arabe, véhiculés par les textes persans, ont été profondément redéfinis par l’interaction avec la société indienne. En même temps, il explore les formes d’appropriation de la langue persane par des élites non musulmanes et l’histoire croisée de l’utilisation du persan par différents groupes sociaux et religieux.



Programme

13:00-13:20: 
Jean ARZOUMANOV, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, ENS

Continuité et héritage du persan dans l’Inde britannique du 19ème siècle

Malgré un déclin rapide, le persan continue à être cultivé au cours du 19ème siècle dans les genres religieux, poétique et scientifique grâce au patronage des cours musulmanes et des officiers coloniaux ainsi qu’à travers l’édition. Nous nous intéresserons plus particulièrement à son empreinte, largement sous-estimée, dans la construction des savoirs britanniques sur l'Inde.

13:30-13:50. ​Françoise 'Nalini' DELVOYE, Ecole Pratique des Hautes Etudes.

La contribution des études indo-persanes à l’histoire des arts performatifs en Asie du Sud

L’intérêt récent pour la littérature indo-persane sur les arts performatifs a permis de contextualiser l’émergence de genres poétiques et musicaux dans la période des Sultanats. L’histoire de leur patronage dans les milieux aristocratiques et soufis est bien documentée grâce aux éditions de textes indo-persans représentatifs de la culture composite de l’Asie du Sud dès le XIVe siècle.

14:00-14:20. Fabrizio SPEZIALE, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Persian Texts on Ayurveda: The Creation of a Genre

This paper examines the translation of foreign materials into post-Abbasid Muslim medical culture by looking at the production of Persian works dealing with Indian medicine. The composition of new manuals on Ayurveda in Persian constitutes a prominent aspect of these studies as well as a central element of the creation of a Persianised version of Ayurvedic treatment, more likely to be circulated among Indian Muslim physicians.

14:30-14:50. Pegah SHAHBAZ, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Literary Interaction in South Asia: Indo-Persian Narratives

This presentation will bring up the study of Persian narratives of Indian origin which, through the transmission of Indian themes and motifs into Persian literature, helped to form a forthcoming exchange of knowledge between Muslims and Hindus, during the realm of Sultanates in Delhi (1206-1526) and later Mughal period (1526-1858). We will pursue the case study of Suka-saptati and Pañcatantra as two examples of Sanskrit narrative tradition in Persian history of literature.

15:00-15:20. Michel BOIVIN, CNRS, Centre d’Etudes de l’Inde et de l’Asie du Sud

La caste des ‘āmils et le rôle du persan dans la littérature historiographique et dévotionnelle du Sindh colonial

On connaît mal dans quelles circonstances les ‘āmils, présentés comme une fraction détachée de la caste marchande des Lohāṇas, formèrent une caste spécialisée dans la langue persane et dans l’administration des émirats du Sindh. Pendant la période coloniale, ils contribuèrent encore à diffuser cette langue, mais également les normes et les motifs littéraires de la littérature persane, avant qu’elle ne soit remplacée comme langue officielle par le sindhi. Cette présentation souhaite faire le point sur ce groupe et le rôle intellectuel qu’ils ont joué dans pendant cette période qui fut marquée par le déclin du persan en faveur du sindhi.



Responsables: Pegah Shahbaz - Fabrizio Speziale.


Location and info

Place: INALCO, 65 rue des Grands-Moulins, 75013 Paris, Salle 5.13.

Organisation and contact: Pegah Shahbaz, pegah.shahbaz@univ-paris3.fr